Rechercher

Pourquoi ne faut-il pas réprimander un chien lorsqu’il grogne ?

Dernière mise à jour : 9 août






Souvent, avant de passer aux grognements, votre compagnon à quatre pattes a très certainement tenté de vous envoyer pléthores de signaux en essayant tant bien que mal de vous faire comprendre que la situation dans laquelle il se trouve lui est inconfortable.



Ces signaux peuvent-être de simples lèchement de truffe, un détournement de regard ou de la tête, des bâillements, un corps qui se fige, un plissement des yeux, etc…


Les situations qu’un chien peut trouver désagréable peuvent souvent nous paraitre anodines.

Par exemple lorsqu’on laisse des inconnus venir à lui pour le caresser, lorsqu’on laisse des enfants jouer avec lui comme avec une peluche, lorsqu’on vient le déranger quand il dort ou qu’il mange. Mais aussi lorsqu’on lui donne une petite tape parce qu’il vient de chiper le bout de viande se trouvant à sa disposition au bord de la table.


Le manque de cohérence entrave son éducation et le met également en difficulté comme en lui autorisant quelque chose un jour puis en lui interdisant le lendemain et bien d’autres situations ne respectant pas la réalité éthologique canine.


Malheureusement, ces signaux sont, dans la plupart du temps, méconnus par leurs propriétaires et il ne reste alors qu’une seule option à votre toutou pour se faire comprendre sans passer par l’agression, c’est le grognement.




Il faut savoir que le chien passera toujours par pleins d’étapes différentes avant de passer à l’agression car il fera tout son possible pour ne pas en arriver là.

Il commencera par vous envoyer des signaux d’apaisement pour vous signifier son inconfort et essayer de se faire comprendre, puis la menace par les grognements pour vous faire arrêter cette interaction qui ne lui plaît pas.

Le fait de le réprimander lorsqu’il grogne est une façon de lui montrer que l’on ne prend pas en compte ses ressentis et pire encore, que l’on n’apprécie pas qu’il nous prévienne avant de passer à l’étape supérieur qui est bien souvent la morsure.

A force de ne pas être compris et qu’en prime loulou se fait gronder lorsqu’il grogne, il va interpréter que prévenir n’est pas une bonne façon de se faire entendre et les seules options qui lui reste sont, soit se résigner et prendre son mal en patience car quoi qu’il arrive on ne lui laisse pas d’autre choix que de subir, une bonne façon de lui faire perdre en confiance ou alors d’en faire une cocotte-minute prête à exploser, soit passer à l’agression car c’est la seule alternative qui lui reste et qui en plus s’avère efficace car il a certainement pu se soustraire à cette situation inconfortable grâce à cette tactique.




A force de réprimander son compagnon à chaque grognement vous risquez également de lui apprendre à instrumentaliser la morsure car il comprendra très rapidement que la morsure fait cesser le désagrément, il n’hésitera pas à en user la fois suivante et de manière de plus en plus rapide, sans signes annonciateurs étant donné que vous lui avez signifié que prévenir est synonyme de remontrance.

N’oubliez pas, un chien qui grogne est un chien qui communique et qui veut éviter l’altercation. Apprenez à le comprendre et à répondre de manière adaptée afin qu’il se sente compris et respecté.

87 vues0 commentaire