top of page
Rechercher

Comment apprendre la propreté à votre chiot ?

Dernière mise à jour : 17 févr.

-



Tous les apprentissages que vous allez lui enseigner devront se faire sereinement et de manière respectueuse afin que la confiance que vous entretenez en continu puisse se construire et se solidifier au fil du temps.





1. Identifier les moments où il faut le sortir :



- Votre chiot étant encore immature pour contrôler sa vessie, il est important de le sortir régulièrement au cours de la journée, et cela, à peu près toutes les deux heures. Plus vous serrez constant et plus il sera facile pour vous de lui apprendre ce que vous attendez de lui.


- Il faudra également le sortir après chaque séance de jeux, après une sieste, après chaque repas (les repas stimulent son système digestif et diurétique) et dès que votre chiot semble manifester son désir d’éliminer (il renifle le sol, tourne sur lui-même, cherche un coin isolé).


2. Comment faire quand il est à l’extérieur ?




- Choisir de préférence des endroits calme ou votre chiot se sent à l’aise et en sécurité.


- Éviter de l’exciter ou de jouer avec lui, car il peut oublier de faire ses besoins ou se sentira forcé d’attendre qu’il soit rentré et d’être au calme pour se soulager.


- Les odeurs d’autres chiens peuvent également le motiver à faire ses besoins sans qu’elles ne soient en surnombre.


- Ne pas clore la promenade lorsqu’il a fait ses besoins va permettre qu’il n’associe pas ceci à la fin de la balade, sinon, il se peut qu’il se retienne pour la prolonger au maximum.


- Le féliciter dès qu’il a fini de faire ses besoins avec la voix et lui donner une friandise pour lui permettre de comprendre qu’il a bien fait et qu’il associe cela à un moment agréable, il recommencera donc plus facilement. Attention de bien attendre qu'il ai fini de faire ses besoins avant de le féliciter afin de ne pas le surprendre et du coup de le couper dans son élan.



3. Si votre chien ou votre chiot a fait ses besoins à l’intérieur comment réagir ?


- Sachez que toutes sanctions de votre part envers votre chien ou votre chiot risque de générer du stress et d’altérer la confiance qu’il vous porte.



- Les chiens apprennent par conséquence immédiate donc si vous le grondez au moment où il fait ses besoins à l’intérieur, il va simplement comprendre que faire ses besoins en votre présence n’est pas une bonne chose. Il risque donc de manger ses excréments pour ne pas subir vos remontrances ou alors de ne plus faire ses besoins lorsque vous êtes là et même quand vous le promènerez à l’extérieur.


- Si vous le surprenez en train de faire ses besoins à l’intérieur, prenez-le doucement, dans le calme et sans rien lui dire et emmener le directement dehors, s’il y fait ses besoins félicitez-le.


- S’il fait ses besoins en votre absence, inutile de vous fâcher contre lui lorsque vous trouvé le méfait car il aura déjà oublié ce qu'il à fait.

Il ne vous viendrait jamais à l'idée de gronder un bébé qui fait dans sa couche, vous savez très bien qu'il lui ai impossible de se contrôler, sachez qu'il en est de même pour votre chiot!



4. Ce que je vous conseils d’éviter :


- Les tapis d’élimination, les alèses, les journaux ou tout autres substrats que vous allez utiliser à l’intérieur, car ils n’apprennent pas à votre chien ou à votre chiot à faire ses besoins à l’extérieur, mais à les faire sur une matière bien spécifique. Vous allez donc devoir recommencer un autre apprentissage pour qu’il fasse à l’extérieur.


- Le laisser aller et venir comme il l’entend dans le jardin lorsque la porte reste ouverte en été. La question qu’il faut se poser est “comment on va faire en hiver ? “ , car il n’aura pas appris à se retenir. Le temps de l’apprentissage, accompagnez-le à un rythme régulier et quand tout sera acquis, vous pourrez à ce moment-là lui laisser cette liberté.


- Laissez la nourriture à disposition, il aura du mal à se réguler et vous ne serez pas toujours présent lorsqu’il mange, de ce fait les risques qu’il fasse à l’intérieur seront augmentés.


- Nettoyer ses excréments avec des produits odorants comme l’eau de javel qui risque de fixer les odeurs et pourrait l’inciter à marquer de nouveau à cet endroit. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc avec un peu d’eau pour que les odeurs soient le plus neutre possible.


- Laisser votre chiot seul trop longtemps et trop souvent le contraindrait à faire ses besoins à l’intérieur et ce qui devrais rester un accident va devenir une mauvaise habitude. Cela peut arriver de manière exceptionnelle, mais tant que l’apprentissage n’est pas acquis, mieux vaut vous lever plus tôt pour être présent lors de son réveil et le sortir directement pour qu’il puisse se soulager à l’extérieur.

158 vues0 commentaire
bottom of page